Mon Glossaire

Vocabulaire volé, détourné, recomposé.  Un petit bout de mon univers que je mettrai à jour pour que vous y rentriez.

« Humour-tendresse » :  Humour qui se permet de naître face à quelque chose ou quelqu’un auquel on tient.  Il n’a rien d’irrévérencieux, sauf pour ceux qui ont la susceptibilité facile.  Ce n’est pas « se moquer de », c’est s’autoriser à sourire ou à rire tout en se disant « que je t’aime, toi ! »

« Blabla » : Discours de politiciens ou d’intellectuels qui vise à noyer le poisson en même temps que l’auditeur et à dissimuler la faiblesse du contenu sous un puits de formes sans fond.

Un « Blanc » : Désigne, pour beaucoup de Congolais, tout homme  qui n’est pas « noir » ou plus exactement, tout homme dont la couleur de peau va au-delà du ton « café au lait ».  On est donc « Blanc » qu’on soit Européen, Berbère, Hispanique, ou même Asiatique.  Ce n’est pas considéré comme une appellation raciste, juste un état de fait.

Un « Noir«  : Désigne, pour beaucoup de Congolais, eux-mêmes et la plupart des Africains de la région sub-saharienne.  Selon le contexte, cela désigne aussi les Afro-Américains… mais pas toujours. (C’est complexe, je sais.)  En tout cas, si des « Blancs » disent « les Noirs », là, ce n’est pas apprécié : trop grande généralisation.

« Produit mixte » : C’est parfois ainsi que je me désigne du fait de ma double origine, belge et tunisienne.  Je ne suis pas une métisse de couleur mais de regards.

Pour préférer aux certitudes, les questionnements. Pour être un pont entre des visions ou des continents.